Communauté de Montus

 ©rediffusion et reproduction interdite 

 

                                                                                    La communauté de Montus

 

le 11 avril 1734.délibération de la communauté de Montus, concernant les réparations de l'église :Présents Jean Lafitte consul moderne ,Pierre Sabailh ,Jean Bruzon Mondy, Jean Fourtet dit jean petit, Jean Burosse coustau,Antoine Bordes,Joseph Dabat ,Bertrand Gage ,Pierre Dualé,Jean Pradet,Michel Castaing,Jean Riviére,Jean Fourtet hourtic,Jean Riviére sansoucy,Dominique Castaing,tous représentés par jean Lafitte consul et que le sieur Bertrand Lafitte seigneur de Montus leur a fait signifié une ordonnance de Mr l'intendant pour faire les réparations à l'église,l'argent viendra d'une cotisation par habitant;pour Pierre Sabailh 20 livres,Peyrie 12 livres,jean Burosse coustau 12 livres ,jean Colomiés 12 livres,antoine Bordes 12 livres,Audoux 12 livres,jean Barbe marticouyre 12 livres,jean Fourtet hourtic 12 livres,Jean Riviére sansoucy 12 livres joseph Clarac tailleur 12 livres ,jean Lafitte 12 livres,étienne Ricau mougnon 12 livres,jean petit 12 livres,dominique Pisson 12 livres, michel Castauing 12 livres ,jean Sudre 9 livres,Raymond Ricau lagalette 8 livres,Cabalé 7 livres ,à Miqueu 6 livres , jean Bruzon mondin 9 livres ,jean Daysac 5 livres ,jean Fourtet 8 livres ,michel Dieuzede 5 livres ,jean Riviére 9 livres, Labalée 9 livres ,Lagarguette 9 livres ,jean Lacroix perruquier 5 livres ,louis Feuga forgeron 6 livres,pierre Dualé 6 livres ,jean Dupuy 9 livres et au métayer du sieur Bacarrére 6 livres , total récolté 313 livres ---

1746 ;construction de la maison presbyrèrale de Montus .Le 16 janvier 1746 Jean Domerc,entrepreneur du lieu de Belloc est retenu pour la construction de la maison presbytèrale de Montus .Le montant des travaux s'éleve à 16130 livres.Somme provenant de pareille somme imposée sur tous les tenanciers du lieu de Montus pour la construction de la dite maison ,en conséquence d'un arrêt du conseil du 18 aoust 1739 qui autorise l'adjudication de la dite construction fait devant l'intendant en faveur du dit domerc constituant à la dite somme de 16130 livres ,de laquelle somme le dit collecteur a fait la levée sur 3 rôles qui ont été faits à Montus et vérifiés par Mr Dupui subdélégué .

16 avril 1747 Délibération des paroissiens du lieu de Montus en faveur de Pierre Sabailh et Etienne Ricau ;l'an 1747 et le 16 avril au lieu de Montus ,en l'endroit où on a coutume de s'assembler pour déliberer des affaires communes au Paîs de riviére basse ,Diocése de Tarbes et Sénéchaussée de Lectoure ,ci présents les témoins bas nommés ont été assemblés en corps de communauté ; le sieur Pierre Sabailh bourgeois,Michel Castaing 'Piteau' marguillier en charge de l'église saint Aurens du présent lieu , E'tienne Ricau maître tailleur ,Joseph Clarac gaillet , Jean Burosse coustau , Bernard Dabat peire , Jean Bordes , Bernard Darré , Jean Feuga forgeron ,Jean Pradet Jean Riviére , Jean Dufaur doux, Joseph Bruzon mondin et Jean Lacroix marticouire, tous habitants de cette paroisse et représentés par le sieur Sabailh et étienne Ricau ancien marguillier qui auraient colloqué la somme de 400 livres provenant de la vente d'un équipage légué par feu messire Antoine de Feragut seigneur de Montus, pour faire une mission dans l'église du présent lieu entre les mains de dame Suzanne de Louboey veuve de Mr de Bordenave ancien capitaine de la ville de Castelnau ,cette somme  n'ayant pas été dissipée les proposants ont prié Madame de Louboey de leur donner des cessions pour la somme capitale de 400 livres portant rente  sur des débiteurs solvables---

En 1752 la communauté de Montus par lettre à l'intendant d'Auch et au parlement de Toulouse, demande que la paroisse de Montus soit indépendante de la paroisse de Castelnau ce qui a été refusé.

Le 30 septembre 1785 Lettre de Monsieur de Vergennes à l'intendant de la généralité d'Auch , Jean Jacques Fournier la Chapelle ,les habitants de Montus veulent faire une commune distincte de Castelnau.

transcription d'une partie de la lettre. Paris le 30 septembre 1785

J'ai l'honneur monsieur et cher confrère de vous envoyer un mémoire pour lequel les habitants de la paroisse de Montus demandent de former,à l'avenir,une communauté distincte et séparée de Castelnau . Les nommés Barré,Lalanne et Castaing ,sindics nommés par les habitants pour suivre cette demande ,exposent que la paroisse de Montus ,trouve dans son association avec la ville de Castelnau ,beaucoup de désavantages ,les consuls sont toujours choisis dans la ville ,les habitants de Montus ne sont presque jamais appelés aux assemblées de comunauté ,ils contribuent aux charges locales du chef lieu qui se refuse aux dépenses dont ils ont besoin,l'éloignement de Castelnau à Montus oblige les habitants de ce dernier lieu à des voyages dispendieux et les exposent à des contraintes multipliées,enfin la police de Castelnau ne s'étend pas jusqu'à Montus où il règne, dés lors beaucoup de désordre, ils ajoutent que Montus forme une paroisse distincte qu'elle a son territoire séparé et porté séparément dans le cadastre de Castelnau et qu'enfin le seigneur réside dans la paroisse même.Je vous prie, Monsieur et cher confrére de vouloir bien examiner ce mémoire ,de le faire communiquer aux habitants de Castelnau et de me le faire repasser ensuite avec leurs réponse et les observations dont cet objet vous aura paru suceptible,je vous serai obligé de me faire connaître si le chef lieu est sujet aux droits réservés .

J'ai l'honneur d'être avec un sincére et respectueux attachement, Monsieur et cher confrère ,votre trés humble obéissant serviteur.

signé ;Devergennes

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×