Actes de décès de soldats natifs de Madiran.

Actes de décès de soldats natifs de Madiran.début 19iéme.

Jean Baptiste Rivière, sergent major, demi-brigade, 81e bataillon, 9e compagnie. Enté à l'hôpital de PARME, le 18 Thermidor AN11, décédé le 5 complémentaire An 11.

Jacques Dulau, fusilier au 12e régiment d'infanterie légère, 4e bataillon, 4e compagnie, né à Madiran. Entré à l'hôpital militaire de Nivel en Espagne, commune de Médine del Nuesco, le 16 avril 1809, décédé le 19, suite de fièvre.

Denis Dartigualongue, âgé de trente ans, sous-chef d'un parc d'artillerie. Entré à l'Hôpital de Metz le 10 janvier 1814, décédé suite de fièvre le 13 janvier 1814.

Jean Sarran, fils de Dominique et de Louise Dutil, âgé de quarante-six ans , décédé à l'hôpital de la marine à Rochefort le 24 mars 1823.

Pierre Dartigalongue, 20 ans, fusilier à la 3e compagnie du 2ieme bataillon du 55e régiment d'infanterie de ligne, fils de Joseph et de Marie Despieris natif de Madiran, né le 19 janvier 1810 , entré à l'hôpital militaire de Montauban le 3 octobre 1831, décédé le 2 novembre 1831.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site