Actes de décès de soldats natifs de Madiran.

Actes de décès de soldats natifs de Madiran.début 19iéme.

Jean Baptiste Rivière, sergent major, demi-brigade, 81e bataillon, 9e compagnie. Enté à l'hôpital de PARME, le 18 Thermidor AN11, décédé le 5 complémentaire An 11.

Jacques Dulau, fusilier au 12e régiment d'infanterie légère, 4e bataillon, 4e compagnie, né à Madiran. Entré à l'hôpital militaire de Nivel en Espagne, commune de Médine del Nuesco, le 16 avril 1809, décédé le 19, suite de fièvre.

Denis Dartigualongue, âgé de trente ans, sous-chef d'un parc d'artillerie. Entré à l'Hôpital de Metz le 10 janvier 1814, décédé suite de fièvre le 13 janvier 1814.

Jean Sarran, fils de Dominique et de Louise Dutil, âgé de quarante-six ans , décédé à l'hôpital de la marine à Rochefort le 24 mars 1823.

Pierre Dartigalongue, 20 ans, fusilier à la 3e compagnie du 2ieme bataillon du 55e régiment d'infanterie de ligne, fils de Joseph et de Marie Despieris natif de Madiran, né le 19 janvier 1810 , entré à l'hôpital militaire de Montauban le 3 octobre 1831, décédé le 2 novembre 1831.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site